RSF - The loss of freedom is never obvious at first RSF - The loss of freedom is never obvious at first
Publié le 25 juin 2024 par Jean-Luc Gronner

RSF - The loss of freedom is never obvious at first

Capture d’écran 2024-06-25 à 15.49.22

SPECIAL CANNES 2024. La liberté est un bien précieux. Nous le savons tous. Ce qu'on sait moins, et pour cause, c'est qu'on la perd sans s'en apercevoir au début. Campagne et claim doublement d'actualité.

Comment apporter de la crédibilité à ce constat et l'incarner dans une réalité d'aujourd'hui ?

Comme souvent, avec une idée forte et simple : mettre en scène les premiers discours des dictateurs lorsqu'ils furent élus présidents. Discours au cours desquels ils promettaient démocratie et liberté.

Et puis laisser méditer les spectateurs sur ce que sont devenus, dans les faits, ces exercices de propagande au fil du temps. Alors que droits humains et liberté de la presse ont été, dans les pays évoqués, rognés voire supprimés apr ces mêmes dictateurs ou autocrates.

Les films¹, magistralement réalisés, pour le compte de RSF Allemagne, montrent les peuples concernés au moment où ils entendent le discours. À la fin de chacun des films, ce que l'on peut considérer comme la vraie signature puisqu'elle traduit l'idée : The loss of freedom is never obvious at first. Suivi de ces autres mots en forme de mise en garde : Trust the free press. Not the pretty words.

Les peuples vivant en dictature ou sous des régimes autoritaires n'ayant souvent plus accès à une presse libre, on pourra se dire que le slogan s'adresse surtout à nous, ayant encore la chance de vivre encore en démocratie.

Un claim qui résonne avec d'autant plus de force à quelques jours d'une élection clé dans notre pays où se joue une partie de notre liberté, en tous cas de nos libertés. Il rappelle le rôle crucial de ces Reporters Sans Frontières, invention française et marque emblématique de la liberté de la presse depuis 2012, année de leur création.

Le jour même de la parution de cet article, la Russie annonce "le blocage de l'accès aux sites Web de 81 médias européens sur son territoire. (Le Monde 25/06/2024).

L'agence² et son client ont reçu à Cannes le « Grand Prix for Good » qui récompense le rôle de la créativité et son impact positif non seulement sur les entreprises et les marques mais sur la société au sens large.

Russie :
https://youtu.be/ey4Duu_I3TM?si=Gfr9Ks6FTJCBCv_R

Vénézuéla :
https://youtu.be/saEW86azn7g?si=rBowyso4TCpr05dQ

Turquie :
https://youtu.be/uhK868xVRgo?si=4aRhJI711oIngcD3

  • Stink Films Berlin
  • Agence : Innocean Berlin

Commentaires

0 commentaire

Commentez-moi !

Partager
Partager cette page